8 célébrités qui sont décédées à l’âge de 27 ans

Photo by Ian Dickson / Rex Features

Le nombre de célébrités emblématiques qui sont mortes à l’âge de 27 ans est écrasant. Tant et si bien qu’il existe un ‘club des 27’ qui honore un groupe de musiciens des années 1960 et 1970 qui sont tous décédés avant d’atteindre l’âge fatidique de 28 ans. Au-delà de ces noms emblématiques listés ci-dessous, il existe d’autres exemples de célébrités qui ont péri à l’âge de 27 ans. Pourquoi 27 ? Sans creuser trop, voici huit célébrités qui n’ont pas dépassé l’âge de 27 ans.

8. Jonathan Brandis

Ça a été un choc en 2003 lorsque Jonathan Brandis, ancien enfant-star qui a continué à travailler durant sa vingtaine, a tenté de se suicider par pendaison et est décédé des suites de ses blessures à l’âge de 27 ans. C’est sans doute un exemple typique de la fortune avant la sagesse, et du manque de vision qui empoisonne les jeunes adultes dans la vingtaine. En considérant l’ensemble de sa carrière, Brandis était tout simplement dans une période de transition d’adolescent à homme adulte. Selon ses amis, il buvait beaucoup durant cette période, et était assez déprimé au sujet de sa carrière. Il avait même mentionné qu’il se tuerait si les choses ne s’amélioraient pas. Le 11 novembre 2003, il a été découvert par un ami, et la police et les ambulanciers ont été appelés sur la scène. Il a été traité médicalement pendant plusieurs heures, mais a été déclaré mort le 12 novembre à 14 h 45.

(c)Universal TV/courtesy Everett Collection

(c)Universal TV/courtesy Everett Collection

7. Pat Tillman

Pat Tillman a été l’enfant-poster de courte durée représentant le sacrifice américain après sa mort durant la guerre contre le terrorisme en 2004 à l’âge de 24 ans. Pat a quitté une carrière potentielle de superstar dans la ligue nationale de football américain et a refusé un contrat de plusieurs millions de dollars pour se porter volontaire pour un service militaire de huit mois avec son frère Kevin, une recrue de la ligue majeure de baseball, après les attaques du 11 septembre. Pat a reçu le grade de spécialiste, et a servi dans les Rangers de l’armée en Afghanistan, effectuant plusieurs périodes de service avant sa mort prématurée le 22 avril 2004. L’annonce de sa mort a été un cri de ralliement pour la guerre et ce que les vrais patriotes sont prêts à sacrifier. Les histoires ont continué, mais la vérité a commencé à être révélée par plusieurs sources, et il s’avère que Pat ait été tué par des tirs de son propre camp. La controverse a mené à des investigations qui ont continué plusieurs années.

 (AP Photo/Photography Plus via Williamson Stealth Media Solutions, File)

(AP Photo/Photography Plus via Williamson Stealth Media Solutions, File)

6. Amy Winehouse

Les fans d’Amy Winehouse savaient qu’elle représentait une bombe à retardement. Ce n’est jamais une bonne chose lorsqu’une accro aux drogues et à l’alcool parvient au sommet de sa carrière grâce au succès d’une chanson affirmant ne pas vouloir aller en désintoxication. À l’âge de 24 ans, à l’apogée de sa carrière, Amy a admis avoir peur d’atteindre l’âge de 27 ans à cause du club des 27. Les trois années suivantes, ont été des montagnes russes de drogues, d’alcool, de problèmes légaux, personnels et avec les hommes, ainsi que la perte de sa grand-mère – l’une des rares influences responsables sur sa vie – et une tentative de se reprendre en main avant d’avoir de nouveau des problèmes d’alcool. La semaine de sa mort a été marquée par un comportement typique d’Amy Winehouse, et son garde du corps l’a considéré comme peu préoccupant. Elle est parvenue à boire a s’en empoisonner le corps et est morte durant son sommeil.

5. Jimi Hendrix

Un membre précoce du club des 27, la légende et l’héritage de Jimi Hendrix a vécu plus longtemps que l’homme. Né à Seattle, Washington, et tombé amoureux de la guitare à un jeune âge, l’instrument est devenu sa muse et son meilleur ami. Il est vrai que Jimi a servi un court temps dans l’armée aéroportée avant d’être réformé, et a commencé à jouer dans des clubs à travers le sud en accompagnant certains des plus grands noms de la musique. Jimi a connu un succès fou après avoir traversé l’Atlantique et créé The Experience. Jimi était connu pour son grand cœur, et son amour… sauf lorsqu’il buvait et se droguait. Il était violent. Au final, l’alcool et la drogue ont été sa perte. Après une nuit de beuverie, Jimi a partagé une bouteille de vin avec sa petite amie et a pris plusieurs somnifères. Il a aspiré son propre vomi et est mort d’asphyxie.

PREMIUM --

PREMIUM —

4. Janis Joplin

Seize jours après la mort de Jimi Hendrix, Janis Joplin a rejoint son ami dans le club des 27. L’histoire de Janis Joplin est aussi fascinante que sa voix. Élevée dans un foyer traditionnel, elle n’a jamais eu de problèmes avec ses parents, sa famille ou ses amis texans, mais elle avait besoin – selon sa mère – de beaucoup d’attention pour être heureuse. Son talent vocal incomparable lui a offert de nombreuses opportunités dans le domaine musical, et comme beaucoup d’autres durant les années 1960, elle s’est tournée vers les drogues et l’alcool afin de ‘ressentir’. Janis était au milieu de l’enregistrement d’un album lorsqu’elle est décédée. Elle ne s’est pas présentée au studio d’enregistrement, et le directeur de tournée de Full Tilt Boogie, John Cooke, s’est rendu à son motel pour la découvrir, décédée d’une overdose d’héroïne. Et plusieurs autres individus ayant utilisé le même dealer de drogue sont décédés d’overdose cette semaine-là.

Mirrorpix/Courtesy Everett Collection

Mirrorpix/Courtesy Everett Collection

3. Jim Morrison

Les circonstances entourant la mort de Jim Morrison sont pour le moins douteuses. Deux choses sont certaines : il est mort à 27 ans à Paris, en France. Le rapport officiel liste la cause du décès comme une insuffisance cardiaque. Le certificat de décès pourrait-il être plus vague ? Nous mourrons tous un jour d’insuffisance cardiaque. La controverse entourant la mort du ‘Roi Lézard’ a été rendue plus intéressante grâce à sa partenaire de longue date Pamela Courson, qui était présente lors de son décès. Selon le rapport officiel, elle aurait découvert Jim dans la baignoire, décédé, mais elle a plus tard révélé qu’elle se sentait coupable de sa mort. Selon Courson, Jim aurait confondu son héroïne pour de la cocaïne et l’aurait sniffée. D’autres ont suggéré que Pamela, qui était également droguée, se serait endormie tandis que Jim saignait à mort.

(AP Photo/file)

(AP Photo/file)

2. Brian Jones

Brian Jones était le fondateur et le premier leader des Rolling Stones, mais il a perdu son influence à l’équipe de paroliers Mick Jagger et Keith Richards. Brian était la clé du premier succès du groupe. Il jouait de plusieurs instruments et a apporté plusieurs autres sons (harmonica, cithare) au mélange. Malheureusement, il a également emmené de sérieux problèmes de drogue et d’alcool, posant de grosses pressions sur les relations personnelles des Stones. En 1969, le reste du groupe lui a demandé de quitter le groupe, et moins d’un mois plus tard, il a été découvert au fond d’une piscine. Repêché de l’eau, sa petite-amie a toujours affirmé qu’il avait toujours un pouls, mais qu’il serait mort une fois l’arrivée des professionnels médicaux. Post mortem, il a été découvert que les organes vitaux de Brian avaient été ravagés par l’abus d’alcool et de drogues. Sa cause de décès a été répertoriée sous la catégorie ‘mésaventure’.

Premium--

Premium–

1. Kurt Cobain

Le décès de Kurt Cobain en 1994 n’a surpris personne. Le rocker grunge avait 27 ans, et Cobain lui-même avait plaisanté sur le fait que le club avait besoin d’un nouveau membre. Ses amis proches, les membres du groupe et sa femme, Courtney Love, ont effectué une entremise durant les jours ayant précédé sa mort, et il a accepté de se faire traiter pour toxicomanie. Kurt s’est enfui du centre de traitement la nuit du 31 mars 1994 en escaladant la barrière, a pris un taxi vers l’aéroport de Las Vegas et est monté à bord d’un avion à destination de Seattle. À bord, il était assis à côté du bassiste de Guns N’ Roses, Duff McKagan, qui a ensuite affirmé savoir qu’il y avait quelque chose qui n’allait vraiment pas. Kurt s’est enfermé dans sa maison de Seattle, et a été retrouvé mort par balle le 8 avril par un électricien en visite. La date officielle de sa mort a été listée au 5 avril 1994.

Photo by Ian Dickson / Rex Features

Photo by Ian Dickson / Rex Features

X