10 raisons d’attendre ‘Star Wars : Le Réveil de la Force’ avec impatience

Il n’a fallu qu’une minute trente au prochain Star Wars, ‘Le Réveil de la Force’, pour supplanter ‘Avengers : L’ère d’Ultron’ en tête de liste du film le plus attendu de l’année 2015. Il est incroyable qu’une bande-annonce aussi courte puisse susciter un tel engouement, mais étant donné que Star Wars est la franchise la plus importante et la plus lucrative de l’histoire, c’est compréhensible. Cela dit, la réputation de Star Wars à elle seule n’aurait pu valoir au Star Wars tourné sous la direction de J. J. Abrams la première place du classement des films 2015. La franchise a été entachée de pessimisme et de cynisme après que la trilogie des années 2000 ait déçu toute une génération de fans. Se relever d’une telle trahison est un défi difficile, mais contre toute attente, ‘Le Réveil de la Force’ sera le film qui fera du retour de Star Wars une réussite. Voici 10 raison d’attendre ‘Le Réveil de la Force’ avec impatience !

Le Faucon Millenium est de retour

Bien que la bande-annonce du ‘Réveil de la Force’ soit très succincte, celle-ci annonce très clairement le retour du Faucon Noir, le vaisseau spatial le plus célèbre de l’histoire de Star Wars. Abrams a fait un choix avisé en décidant que la plus longue scène de la courte bande-annonce nous montrerait le vaisseau emblématique survolant le désert bien connu de Tattooine. Accompagnée des légendaires accords de John William, cette scène réveille l’amour nostalgique des anciens Star Wars au fond de chaque fan. On pourrait penser que c’est insignifiant, mais le retour du Faucon Noir est un geste calculé pour vendre le film aux fans déçus – et si l’énorme buzz entourant la bande-annonce est un indicateur fiable, ce stratagème fonctionne à merveille.

Retour de l’ancien casting

On pourrait passer des heures à expliquer pourquoi la première trilogie était largement supérieure à la seconde, mais un des éléments les plus évidents, est le choix des personnages. La deuxième trilogie avait des personnages en 2D sans aucune profondeur émotionnelle (on ne sait même pas vraiment qui était le personnage principal !), mais les personnages de la trilogie originale de Lucas avaient une réelle profondeur et des sentiments, et sont devenus les héros les plus populaires de tous les temps. Heureusement, le casting original sera de retour dans ‘Le Réveil de la Force’ – Mark Hamill, Carrie Fisher, et Harrison Ford reprennent leurs célèbres rôles. On ne sait pas encore comment se fera le retour de ces personnages, ni l’importance qui leur sera donnée, mais leur présence à elle seule démontre tout le sérieux de Disney pour faire de ce Star Wars un film à la hauteur des originaux.

Nouveaux arrivants

Une des perspectives les plus excitantes du ‘Réveil de la Force’, c’est que de tout nouveaux personnages vont être ajoutés, puisque le film se déroule trente ans après le dernier film de la franchise (chronologiquement), ‘Le Retour du Jedi’ de 1983. Encore mieux, le casting du nouveau film est composé de nombreux talents prometteurs. Oscar Isaac, qui jouera très probablement le rôle principal, est un excellent acteur au CV déjà impressionnant, ayant notamment incarné le personnage principal dans ‘Inside Llewyn Davis’ des frères Coen en 2013. Isaac sera accompagné de Adam Drivers (série ‘Girls’), John Boyega (‘Attack the Block’) et Lupita Nyong’ o (12 Years a Slave). Ça fait du bien de voir un studio important confier des rôles à des acteurs qui ne sont pas encore extrêmement célèbres et à en juger par leur talent, ‘Le Réveil de la Force’ sera grandement enrichi par les jeunes membres de son casting.

Photo by Broadimage/REX

Retour des effets réels

Une des principales raisons qui font de Star Wars un film aussi influent est qu’il a révolutionné les effets spéciaux, faisant des fous de la technique de Industrial Light and Magic (ILM) une des sociétés d’effets les plus respectées du milieu. La trilogie Star Wars sortie dans les années 2000, en particulier les épisodes II et III, s’est principalement appuyée sur CGI et beaucoup moins sur les effets réels, comme des modèles et des plateaux élaborés. Malheureusement, la technologie informatique évolue si rapidement que ces films ont maintenant l’air dépassés, seulement 10 ans après leur sortie. Reconnaissant le besoin des deux types d’effets, Abrams a marqué un point lorsqu’il a parlé du film dans ses interviews, soulignant sa volonté de tourner le film avec des modèles, des costumes et des plateaux autant que possible, pour que le film ait l’air plus naturel et crédible. De nombreux fans ont approuvé sa décision et il est à souhaiter que le retour aux effets réels dans ‘Le Réveil de la Force’ le fasse ressembler beaucoup plus aux anciens films.

Garder ce qui est bien dans Star Wars

La majeure partie des fans de Star Wars sont conscients que la trilogie originale était largement supérieure à la seconde. Il est clair que les producteurs du ‘Réveil de la Force’ le reconnaissent aussi, et ils se sont assurés de souligner le fait que le nouveau film gardera tout ce qui était bon dans les Star Wars – qu’on retrouve principalement dans la première trilogie. Il semble que l’accent soit mis à nouveau sur les personnages et l’histoire du départ, et un effort particulier sera fait pour s’accorder avec les décors et l’atmosphère originale, tout en faisant place à un nouveau contenu créatif. En évitant volontairement les erreurs de la seconde trilogie, ‘Le Réveil de la Force’ est déjà bien parti pour être un film bien meilleur.

J. J. Abrams est un fan avant tout

Bien qu’il reste encore à prouver que la décision d’engager J. J. Abrams comme directeur soit payante, on comprend aisément pourquoi il a été choisi, et on ne doute pas que ce soit l’assurance que ‘Le Réveil de la Force’ soit au moins un film de qualité qui se distingue comme faisant partie de la franchise Star Wars. Abrams ne s’est pas caché de sa passion pour le sujet ; comme beaucoup de cinéastes modernes, Star Wars a eu un impact énorme sur son choix de devenir directeur. Les critiques s’appuient sur ses films ‘Star Trek’, qui étaient bons, mais pas excellents, pour affirmer que son Star Wars sera décevant. Mais on peut voir cet argument sous un autre angle, et considérer que les 2 Star Trek dont Abrams a été directeur avaient pour but de lui assurer de travailler sur le prochain Star Wars, puisque ces deux films ressemblaient plus à Star Wars qu’à Star Trek.

Photo by Broadimage/REX

Beaucoup reste à découvrir

La bande-annonce du ‘Réveil de la Force’ a réussi à créer de l’impatience tout en révélant très peu de choses sur le scénario ou les personnages. Bien que des bandes annonces plus longues devraient sortir cette année, qui nous donneront sans doute plus de détails, il est excitant d’en savoir si peu sur le film, à seulement un an de sa sortie. Un voile de mystère entoure le projet depuis son annonce fin 2012, ce qui, plutôt que d’inspirer la peur que le film soit un désastre, a contribué à nourrir l’excitation et la confiance en la capacité de Disney de produire un bon film. Plus que jamais, les campagnes de promotion ont l’air d’être faites pour gâcher tout le suspense des futurs blockbusters. Bien que ‘Le Réveil de la Force’ ne fasse sans doute pas exception à l’approche de sa sortie, l’ignorance actuelle de ce que sera le film laisse place à la spéculation et à l’imagination.

Un nouveau départ

Les trois films du préquel Star Wars ne sont que de misérables films et leur échec collectif a profondément terni la réputation de la franchise, au point que l’annonce de nouveaux films a été accueillie par des fans sceptiques. Conscient de l’image entachée des Star Wars modernes, Disney a fait le choix audacieux de faire table rase de tous les nouveaux univers créés cette dernière décennie (romans, comics, jeux, etc…), et le plateau du ‘Réveil de la Force’ sera dans l’état où il a été laissé après le ‘Retour du Jedi’. Bien que certains fans de cet univers étendu aient été contrariés par cette décision, beaucoup d’autres y voient un bel effort et une preuve que le nouveau film, et la franchise dans son ensemble, seront pris très au sérieux par Disney et que la production sera finalement en de bonnes mains.

George Lucas ne participera pas

Soyons clairs : le cinéma moderne a une dette inestimable envers le talent et la clairvoyance de George Lucas, qui a créé un des films les plus importants et les plus influents de tous les temps avec le Star Wars de 1977. Ceci dit, le fait qu’il ne soit pas impliqué dans ‘Le Réveil de la Force’ est une chance et contribue énormément à la crédibilité du film. Lucas, aurait apparemment perdu de vue ce qui a rendu Star Wars aussi génial au début, et a produit ce qui a largement contribué à détruire la franchise qu’il avait créée par ses films de mauvaise qualité, et ses décisions contestables. Lucas restera toujours un cinéaste influent et respecté, mais étant donné son parcours de la dernière décennie, son absence de la dernière phase de Star Wars nous assure à elle seule de la qualité des films à venir.

Featureflash / Shutterstock.com

Intérêt multi-générations

Une dernière chose qui rend Star Wars si cool est que la franchise plaît à tous les âges. ‘Le Réveil de la Force’ est conçu pour pousser encore un peu plus loin (nous l’espérons) en inspirant une nouvelle génération d’enfants qui n’étaient pas encore là en 1977 pour être impressionnés par le film original, et permettre à tous les parents de montrer à leurs enfants pourquoi Star Wars est si exceptionnel. Les préquels ont été décevants dans ces deux domaines et, bien qu’il soit trop tôt pour dire si ‘Le Réveil de la Force’ fera mieux, aucun autre film n’est aussi bien placé que celui-ci, pour être autant apprécié par toutes les générations que l’a été la première trilogie.

Featureflash / Shutterstock.com
Avatar

Mike McAninch

X