Les 10 meilleurs dessins animés pas sortis des studios Pixar

Depuis la sortie de son premier long métrage Toy Story en 1995, les studios d’animation Pixar ont solidifié leur force dominante dans le divertissement animé par ordinateur. Mais plus récemment, Pixar a connu un trou créatif, permettant à d’autres studios de venir chercheur leur part du gâteau du film d’animation. Bien que Pixar détienne toujours la série de films et de franchises la plus forte, durant la dernière décennie, d’autres excellents films sont sortis, en provenance d’autres studios, particulièrement DreamWorks Animation et Disney, qui commencent à approcher la qualité des films de Pixar. Pixar n’est certainement plus le seul nom inscrit dans le monde du film d’animation, grâce à ces 10 films réalisés par d’autres studios.

10. Happy Feet

Tout comme son titre l’implique, Happy Feet est un film très gai. Dans ce film de Warner Bros., les manchots empereurs d’Antarctique se reproduisent et communiquent en chantant. Mumble (Elijah Wood  et dont l`acteur du film version française est Clovis Cornillac) est un jeune manchot différent du reste de son espèce parce qu’il danse au lieu de chanter. Happy Feet est, à sa base, est film très simple sur quelqu’un d’un peu étrange qui n’arrive pas à s’intégrer, mais le film cible les plus jeunes, donc sa simplicité peut être pardonnée. Le film a perdu pied dans le troisième volet, avec l’introduction d’humains, dont l’addition semble discordante étant donné le caractère caricatural du reste des films. Heureusement, il y a suffisamment de moments divertissants pour rattraper et l’excellent, feu Robin William ( et dont l`acteur du film version française est Kad Merad) exploite ses talents vocaux de génie une fois encore dans une performance spectaculaire.

Happy Feet

9. Kung-Fu Panda

Jack Black ( et dont l`acteur du film version française est Manu Payet) est peut-être tombé en disgrâce dans ses rôles en chair et en os, mais il est difficile de nier qu’il excelle dans ce film d’animation. Black donne sa voix à Po, un adorable panda géant maladroit élu pour devenir le légendaire ‘Guerrier Dragon’ bien qu’il ne dispose d’aucune compétence en arts martiaux. Kung-Fu Panda est une variante amusante d’un complot familier, pendant que Po endure de manière hilarante la colère de ses idoles, les légendaires Cinq Cyclones, et ses propres échecs à toute forme d’entrainement pour se former à devenir le Guerrier Dragon. Jack Black incarne Po avec son grand talent de comédien, et malgré le burlesque, la base du film est très émotionnelle. Kung-Fu Panda est sorti en 2008 et est souvent considéré comme un bel exemple de l’amélioration de la qualité des studios DreamWorks par rapport à leurs films d’animation précédents.

Kung Fu Panda

8. Shrek 2

La série Shrek a éventuellement frappé un mur de rendements décroissants, avec plusieurs suites qui ont manqué d’inspirer les foules. Heureusement, les deux premiers films, surtout Shrek 2 de 2004, sont des films d’animation fantastiques. Shrek 2 est l’une de ces suites qui grandissent et améliorent le premier volet, car elle introduit plus de personnages et s’étend en matière de narration et de profondeur émotionnelle. L’ogre attachant (Mike Myers  et dont l`acteur du film version française est Alain Chabat) est censé épouser la princesse Fiona (Cameron Diaz et dont l`actrice du film version française est Barbara Tissier),  mais doit en premier lieu rencontrer ses parents. Le casting principal est déjà génial, mais le film atteint un autre niveau grâce à l’introduction du Chat botté, avec la voix d’Antonio Banderas  (et dont l`acteur du film version française est Boris Rehlinger), qui donne son caractère au personnage ‘à la Zorro’ avec un résultat hilarant. Shrek 2 s’est vu éclipsé par de meilleurs films d’animation au fil des années, mais le film reste un point fort des films animés par ordinateur.

Shrek 2

7. Tempête de boulettes géantes

Tempête de boulettes géantes est un film apparu, semblerait-il, de nulle part et qui s’est fait un nom de film d’animation charmant, farfelu et créatif. Adapté d’un livre pour enfants, le film suit les expériences imprévisibles d’un jeune scientifique, Flint Lockwood (Bill Hader  et dont l`acteur du film version française est Damien Ferrette), qui crée une machine pouvant transformer l’eau en nourriture pour sauver sa petite ville îlienne de l’effondrement économique. Malheureusement, l’appareil se détraque et commence à inonder la ville de nourriture. Tempête de boulettes géantes est un film d’animation dynamique et coloré réalisé par Phil Lord et Christopher Miller, un duo qui a également réalisé d’autres comédies hilarantes comme 21 Jump Street et La grande aventure Lego.

Cloudy With A Chance Of Meatballs

6. Moi, moche et méchant

Moi, moche et méchant diffère du reste en faisant de son héros un super-méchant ; dans ce cas-ci, un génie malfaisant appelé Gru (avec la voix de Steve Carell  et dont l`acteur du film version française est Gad Elmaleh) qui veut voler la lune pour rendre sa pareille à un autre méchant (Jason Segel ), tout en prenant la charge de trois jeunes filles pour impressionner sa mère. Bien qu’il ne soit pas surprenant que Gru s’adoucisse au fil du film et ne soit pas un si grand méchant après tout, le film et son concept son si bien exécutés que ce n’est pas grave si la fin est prévisible. Moi, moche et méchant est devenu une franchise très populaire, particulièrement grâce aux adorables minions, ces créatures jaunes à un œil qui sont à présent mis en vedette de leur propre film d’animation.

Despicable Me

5. Les Mondes de Ralph

C’est incroyable, étant donné l’immense popularité des jeux vidéo dans les 30 dernières années, que si peu de films aient été faits sur le sujet. Disney a vraisemblablement reconnu cette lacune et créé son propre jeu vidéo en 2012 avec Les Mondes de Ralph. La chose qui est bien à propos de ce film d’animation, c’est qu’il équilibre bien le look nostalgique des salles de jeux vidéo et des célèbres jeux rétro tout en introduisant sa propre marque de personnages et jeux originaux. Mettant en vedette John C. Reilly  (et dont l`acteur du film version française est François-Xavier Demaison) dans le caractère principal – un méchant de jeu vidéo qui en a assez d’être méchant et veut obtenir plus de sa vie virtuelle, Les Mondes de Ralph utilise les jeux vidéo pour offrir un message fort à propos de choix et le fait de ne pas avoir une vie gravée dans la pierre.

Wreck It Ralph

4. Les Nouveaux Héros

Ce film d’animation est une adaptation d’une bande dessinée de Marvel, ce qui est logique puisque Disney est propriétaire de la marque, mais c’est bien plus qu’une simple adaptation, devenant l’un des meilleurs films d’animation des dernières années. Suivant les aventures d’un ado de 14 ans génie de robotique appelé Hiro Hamada et de son compagnon robot Baymax, tous deux forment une équipe de superhéros avec leurs amis afin de sauver la ville fictive de San Fransokyo des mains d’une équipe de méchants masqués. Le film Les Nouveaux Héros s’intègre vraiment dans le genre immensément populaire des superhéros, mais la vraie clé de son succès est le groupe de personnages qui ont tous leurs propres personnalités et caprices. Les Nouveaux Héros est peut-être le film d’animation le plus récent de la liste, mais nous sommes sûrs qu’il deviendra un vrai classique du genre.

Big Hero 6

3. Rango

Rango est sorti de nulle part à sa sortie au printemps 2011 et ce n’est pas étonnant. C’était une propriété originale non basée sur une franchise existante qui a été créée par Industrial Light and Magic, un studio qui n’a jamais fait un long métrage animé par ordinateur. Cependant, ILM et Nickelodeon Movies ont touché de l’or avec cette parodie de Far West. Mettant en vedette Johnny Depp  (et dont l`acteur du film version française est Bruno Choel) dans le rôle principal d’un caméléon anthropomorphe qui devient le shérif d’une petite ville dans le désert du Nevada ; Rango regorge d’énergie créative et est un vrai souffle d’air frais dans un genre parfois trop concentré sur la sérialisation au lieu de la créativité. Rango, contrairement à la plupart des films d’animation, cible plutôt une audience plus âgée, en partie à cause de l’utilisation d’armes à feu et de références envers des films plus anciens. Malgré cela, le film a été très bien reçu et même s’il n’a pas eu de suite, Rango se situera toujours près du sommet du genre pendant longtemps.

Rango

2. La Grande Aventure Lego

Réalisé par les mêmes créateurs que Tempête de boulettes géantes (Phil Lord et Chris Miller, devenant rapidement l’une des meilleures équipes créatives d’Hollywood), la Grande Aventure Lego n’avait pas besoin d’être aussi bien faite. Avec le nom de Lego, le film aurait pu prendre la route facilement et devenir une promotion à peine voilée, de la marque. Heureusement, La Grande Aventure Lego est devenu l’un des films les plus intelligents et les plus marrants de 2014, animés ou non. Palpitant du début à la fin, avec un casting coloré de personnages originaux et versions ‘legoisées’ de personnages célèbres comme Batman, La Grande Aventure Lego n’est pas seulement le meilleur film d’animation de 2014, mais l’un des plus créatifs et ambitieux ainsi que plus récent. Le seul inconvénient du film est qu’il aura certainement une suite, et que cette suite aura du mal à améliorer le premier film.

The Lego Movie

1. Dragons

Sortant de nulle part au printemps 2010, le film d’animation Dragons de DreamWorks est l’un des rares films d’animation qui égalent la qualité de Pixar. Librement inspiré de la série de romans du même nom de Cressinda Cowell, Dragons raconte l’histoire d’un garçon viking inadapté appelé Harold (Jay Baruchel   et dont l`acteur du film version française est Donald Reignoux) qui se lie secrètement d’amitié avec un dragon, l’ennemi mortel de son peuple. Surnommant son nouvel ami au souffle de feu ‘Krokmou’, Harold doit non seulement cacher son nouvel ami de son peuple, mais faire face à un ennemi plus dangereux qui menace son peuple et les dragons. La chose merveilleuse à propos de Dragons, c’est que le film d’animation parvienne à apporter autant de profondeur émotionnelle à partir de personnages crées sur ordinateur. L’histoire d’Harold est une narration sur l’adolescence et bien que l’action et la comédie soient parfaites, les gagnants sont les personnages du film. Une suite en tout point égale au premier film est sortie en 2014, rendant cette franchise l’une des meilleures de l’animation, Pixar ou pas.

How To Train Your Dragon

X