Les 10 plus grands comebacks au cinéma

Les gens aiment les comebacks et Hollywood est le théâtre de certaines des plus belles histoires. Alors que beaucoup d’acteurs et actrices ne parviendront finalement pas à maintenir une carrière florissante au cinéma, il y en a qui ont refusé de partir discrètement et se sont battus pour rester, parfois surpassant même leur gloire passée. Les 10 acteurs et actrices suivants se sont tous trouvés au fond du trou à un moment donné dans leurs carrières respectives, mais ont trouvé le moyen de s’extirper de l’obscurité. Voici les 10 plus grands comebacks au cinéma :

10. Mickey Rourke

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’acteur grisonnant Mickey Rourke était adulé dans les années 80 avant que sa carrière de boxeur amateur ne le défigure. Rourke a eu beaucoup de succès en tant qu’acteur dans les années 80 et au début des années 90, mais une suite de mauvaises décisions et un divorce mouvementé l’ont mené à la pauvreté et l’obscurité. Sa carrière a reçu un coup de pouce bienvenu dans les années 2000, quand le directeur Robert Rodriguez lui a donné un rôle principal dans ‘Sin City’. Cependant, ce n’est qu’en 2008 que Rourke a vraiment repris sa carrière en main, décrochant une nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleur Acteur pour son rôle d’un catcheur échoué dans ‘The Wrestler’ de Darren Aronofsky. Avec d’autres apparitions dans des grands films tels que ‘Iron Man 2’ et ‘Expendables’, Mickey Rourke a vraiment retrouvé sa gloire d’antan.

s_bukley / Shutterstock.com

9. Betty White

Betty White n’avait jamais vraiment disparu, et a continué à travailler régulièrement à la télévision et dans des films pendant presque 70 ans. Cela dit, sa carrière a récemment connu un renouveau du fait d’une publicité amplifiée- ce qui est inhabituel pour une femme de 92 ans. Plus connue pour son rôle dans la peau de la stupide, mais attachante Rose Nylund dans le sitcom classique des années 80 ‘Les Craquantes’, White a toujours été une actrice respectée avec de grands talents de comédienne.

Après la fin des ‘Craquantes’ en 1992, White a eu de nombreux rôles dans différentes séries, mais elle n’attirait plus autant d’attention qu’à une époque. Ça a beaucoup changé au cours des 5 dernières années, depuis que l’intérêt du public a été renouvelé par une apparition exceptionnelle en tant que présentatrice du ‘Saturday Night Live’, devenant la personne la plus âgée à l’avoir fait, ce qui lui a valu un Primetime Emmy au passage. On peut voir White dans le sitcom populaire ‘Hot in Cleveland’.

Photo by Rob Latour / Rex Features

8. Rob Lowe

Un acteur connu pour son apparence masculine agréable et membre du célèbre ‘Brat Pack’, Rob Lowe a eu une carrière en dents de scie. Il a attiré beaucoup d’attention pour ses rôles dans des films cultes des années 80 comme ‘Outsiders’ et ‘St. Elmo’s Fire’. Après s’être construit un CV solide, mais quelque peu terne dans les années 90, Lowe a obtenu un rôle important dans le drame politique ‘À la Maison Blanche’ de Aaron Sorkin. Malheureusement, Lowe a finalement quitté la série à cause de désaccords et de problèmes de salaires, pour aller se perdre dans les séries télé sans succès du début des années 2000.

Lowe a surmonté ces revers et d’autres problèmes personnels pour s’assurer un nouveau succès dans des séries comme ‘Brothers and Sisters’ et ‘Parks and Recreation’. Dernièrement, Rowe a joué le rôle de John F. Kennedy dans la minisérie ‘Killing Kennedy’ appréciée du public, et doit apparaître en 2015 dans le très attendu ‘Star Wars : Episode VII’.

s_bukley / Shutterstock.com

7. Drew Barrymore

Débutant sa carrière à 5 ans dans le film ‘E. T.’ de Steven Spielberg, Drew Barrymore a surmonté sa dépendance pendant son adolescence pour devenir une actrice accomplie étant adulte. Membre de la célèbre famille d’acteurs Barrymore, Drew a été victime des excès d’Hollywood et de la célébrité à un jeune âge, prenant des drogues dures comme la cocaïne avant ses 14 ans. Elle a édité un mémoire de ses expériences en 1990 à l’âge de 15 ans et sa vie est par la suite devenue clean.

Barrymore a commencé à reprendre le contrôle de sa vie et de sa carrière au milieu des années 90 avec des films tels que ‘Avec ou Sans Hommes’ et ‘Demain on se marie’. Appréciant tout autant les comédies que les films dramatiques, Barrymore a aussi trouvé du travail en tant que directeur, faisant ses débuts dans ‘Bliss’ en 2009. Drew a eu un succès tellement constant depuis sa majorité, qu’il est difficile de croire qu’elle ait eu des problèmes aussi graves étant jeune.

Featureflash / Shutterstock.com

6. Joaquin Phoenix

Acteur bien vu et frère de River Phoenix, Joaquin Phoenix a presque ruiné sa carrière en 2010 avec le documentaire humoristique ‘I’m Still Here’. Phoenix a passé deux ans à préparer le film, dans lequel il est publiquement apparu comme un rappeur retraité du métier d’acteur. Juste avant la sortie du film, beaucoup de gens pensaient qu’il avait presque perdu la tête, ne sachant pas que tout cela était un stratagème. Nul besoin de le dire, le film a reçu un accueil froid et a fait honte à la carrière illustre de l’acteur.

Heureusement, Phoenix a repris le cinéma au top de sa forme, décrochant une nomination aux Academy Awards pour son rôle dans ‘The Master’ de Paul Thomas Anderson en 2012, et a régalé le public d’une performance de qualité dans ‘Her’, nominé l’année dernière dans la catégorie Meilleure Image. Nous espérons que Joaquin continuera sur cette lancée et oubliera ‘I’m Still Here’ pour s’en tenir à ses vrais talents d’acteur.

Featureflash / Shutterstock.com

5. John Travolta

Jadis un acteur bien foutu connut pour ses rôles dans les classiques des années 70 ‘Le Fièvre du Samedi Soir’ et ‘Grease’, John Travolta a fini par végéter du fait de mauvaises décisions qui ont affecté sa carrière pendant les années 80. Ce n’est qu’en 94, quand il s’est illustré dans son rôle de Vincent Vega dans le film avant-gardiste de Quentin Tarentinp ‘Pulp Fiction’ que Travolta a retrouvé son succès d`antan. Surfant sur cette vague de popularité et plein de bonne volonté, Travolta a continué à jouer des rôles principaux dans des films comme ‘Broken Arrow’ et ‘Face/Off’.

Célèbre pour ses croyances scientologues, Travolta a gaspillé une bonne partie de son argent dans le projet ‘Battlefield Earth’ (2000), généralement considéré comme un des pires films de tous les temps. Tandis que la célébrité de Travolta a pâli ces dernières années, il reste toujours une référence à Hollywood et n’est plus jamais retombé aussi bas, que plus tôt dans sa carrière.

s_bukley / Shutterstock.com

4. Neil Patrick Harris

Neil Patrick Harris est un rare exemple d’enfant star qui continue à avoir du succès à l`âge adulte (tout comme Drew Barrymore) – mais ça n’a pas toujours été le cas. Harris a tout d’abord connu la célébrité quand il a joué le personnage ayant donné son nom au film, ‘Doogie Howser, M.D.’ quand il avait 16 ans. Après la fin de la série en 1993, Harris a passé la plus grande partie de la décennie suivante à travailler comme acteur de plateau, hors de la vue du public.

Tout ça a changé en 2004 quand Harris a joué le rôle d’une version de lui-même obsédée du sexe, embrouillée par la drogue dans la comédie à succès ‘Harold et Kumar Chassent le Burger’. Depuis, Neil Patrick Harris est devenu une référence de la culture populaire, de ses rôles du séducteur Barney Stinson dans la série précitée, à ses régulières apparitions en tant que présentateur aux Emmy et Tony Awards.

DFree / Shutterstock.com

3. Matthew McConaughey

Matthew McConaughey est officiellement, ou plutôt officieusement, l’acteur le plus cool vivant en ce moment, mais ça n’a pas toujours été ainsi pour celui qui vient de gagner un Oscar. McConaughey a passé la majeure partie des années 2000 à jouer dans des comédies romantiques, et ce n’est que récemment qu’il a pris les mesures nécessaires pour renaître dans la peau d’un acteur dramatique.

Sagement surnommé ‘The McConnaissance’ par beaucoup dans les médias, McConaughey s’est employé ces dernières années à devenir un des meilleurs acteurs principaux d’Hollywood. 2014 a été une année particulièrement clémente pour l’acteur – il a non seulement gagné un Oscar pour sa performance dans ‘Dallas Buyers Club` l’an dernier, mais a aussi joué dans une des séries télé les plus appréciées de l’année, ‘True Detective’ sur HBO. Il joue aussi dans ce qui sera sans doute un des plus grands films de l’année, ‘Interstellar’. Ajoutez une campagne de pub Lincoln qui ne s’appuie que sur le charme de McConaughey, et vous avez l’un des meilleurs comebacks de l’histoire d’Hollywood.

Featureflash / Shutterstock.com

2. Ben Affleck

À un moment de sa carrière, Ben Affleck est devenu la victime d’Hollywood. Critiqué pour de piètres performances dans des films tels que ‘Piège Fatal’ et ‘Gigli’, et s’attirant les foudres du public pour sa relation très publique avec Jennifer Lopez, beaucoup se sont vite lassés du visage d’Affleck à la fin des années 2000. La solution de Ben : tenter de passer de l’autre côté de la caméra.

Affleck a fait ses débuts comme directeur en 2007 avec le thriller ‘Gone Baby Gone’, un film qui lui a valu le respect de son entourage. Ne voulant pas se reposer sur ses acquis, Affleck a dirigé la production de deux autres films depuis, cumulant un Oscar de la Meilleure Image pour `Argo` en 2012. Grâce au renouveau de sa carrière en tant que directeur talentueux et à ses rôles convoités dans des films comme `Gone Girl` et `Batman`, Affleck a sans aucun doute réussi le genre de comeback dont beaucoup ne peuvent que rêver.

Joe Seer / Shutterstock.com

1. Robert Downey Jr.

L’incarnation de la réinvention de soi à Hollywood, la carrière de Robert Downey Jr. a connu les sommets les plus vertigineux et les profondeurs les plus abyssales. À ses débuts, Downey avait une carrière très prometteuse, avec un rôle principal dans la peau d’une légende de l’ère du cinéma muet, Charlie Chaplin, dans le film biographique ‘Chaplin’ qui lui a valu une nomination dans la catégorie Meilleur Acteur en 1992. Malheureusement, à la fin des années 90, Downey avait des problèmes avec la drogue bien connus du public, qui l’ont forcé à mettre entre parenthèses son travail et sa vie.

Après avoir passé un an en prison pour possession de drogue en 2000, Downey a recherché de l’aide et s’est désintoxiqué. Un rôle mémorable dans la comédie noire de 2005 ‘Kiss Kiss, Bang Bang’ a signalé un possible retour à la vie, mais les choses sont devenues vraiment sérieuses pour Downey en 2008 quand il a joué le superhéros des Marvel, Iron Man. Ce rôle serait le commencement d’une ascension qui amènerait Downey à devenir l’acteur le plus payé au monde en 2012 et 2013. Ça, c’est un comeback !

Featureflash / Shutterstock.com
Avatar

Mike McAninch

X