Les 7 acteurs et actrices aux méthodes les plus extrêmes

La méthode Stanislavski est une technique utilisée par les acteurs et actrices pour se mettre dans la peau d’un personnage. Cette approche est considérée comme une des meilleures à Hollywood ; cependant, elle implique beaucoup de préparation hors-plateau. Elle nécessite habituellement que la personne se transforme physiquement pour son rôle. Elle développera le même type d’attitudes et de langage corporel et certains perdront même un poids considérable pour vraiment adopter leur personnage. Selon Lee Strasberg”. La méthode Stanislavski, c’est ce que tous les acteurs ont toujours fait à chaque fois qu’ils ont bien joué. ” Cela étant dit, jetons un œil à certains des acteurs et actrices utilisant la méthode Stanislavski de la façon la plus extrême !

7. Michelle Williams

Pour jouer Marilyn Monroe dans ‘My Week With Marilyn’, Michelle Williams s’est immergée dans les recherches. Elle a lu des livres sur elle, lu les livres qu’elle aimait lire, s’est plongée dans des livres sur la méthode Stanislavski, et avait des enregistrements de la voix de l’actrice sur son iPod. Elle a aussi regardé beaucoup de ses films.” J’ai commencé avec Le Prince et la Danseuse, ” a-t-elle dit au National Post. ” J’ai commencé à regarder ce film pendant que ma fille était à l’école, m’y absorbant autant que je pouvais, le mettant sur pause, essayant d’imiter ce que je venais de voir, j’ai fait beaucoup d’erreurs, j’étais complètement nulle, et puis, un jour, les choses ont commencé à prendre un sens. ”

Williams ne s’est pas arrêté là. Elle s’est aussi mise à porter des costumes que Monroe aurait pu porter, notamment un orbe serré, un soutien-gorge push-up, et des talons hauts, et a fait de son mieux pour imiter sa démarche chic. Pour ce faire, elle s’attachait les genoux ensemble.

Featureflash / Shutterstock.com

6. Natalie Portman

Natalie Portman d’avait pas l’intention d’utiliser la méthode Stanislavski pour son rôle dans ‘Black Swan’ ; cependant, c’est ce qu’elle a fini par faire. Pour se préparer pour le rôle, elle s’est entraînée cinq heures par jour pendant six mois avant le tournage, faisant du ballet, du vélo elliptique et de la natation. Comme son personnage dans le film, elle mangeait à peine et a perdu 9 kilos. ” Je ne mangeais presque rien, je travaillais 16 heures par jour. Je faisais presque la méthode Stanislavski sans le vouloir. Je me demande comment les gens peuvent faire ce genre de rôle en ayant une famille, ” a-t-elle dit au Daily Mail. ” C’était plus difficile que tout ce que j’ai fait avant. J’aime rentrer chez moi et être seule mais c’est quelque chose que je ne pouvais pas faire. Ça ne me quittait pas. ”

L’incarnation de la ballerine compétitive par Portman était très convaincante. Elle a remporté un Golden Globe et un Academy Award de la Meilleure Actrice pour sa performance.

Everett Collection / Shutterstock.com

5. Christian Bale

Pour son rôle dans le thriller psychologique ‘The Machinist’, Christian Bale s’est vraiment impliqué dans son personnage, Trevor Reznik. Il a perdu 29 kilos pour le rôle en se nourrissant de café et de pommes. Quand le tournage s’est terminé, il ne pesait plus que 55 kilos.

Selon Bale, il n’avait pas travaillé pendant un moment avant d’obtenir ce rôle. ” Je n’avais tout simplement pas trouvé les scripts qui m’intéressaient vraiment. Alors j’avais vraiment envie que quelque chose se présente. Quand celui-ci m’a été proposé, je ne voulais pas le refuser. Je l’ai fini et, avec le genre de révélation que vous avez à la fin, j’ai immédiatement voulu y retourner et le revisiter, pour regarder les indices que j’aurai pu trouver, ” a-t-il dit à la BBC. ” Il y en a vraiment beaucoup, mais ils sont tous très, très subtils. Parfois vous avez un excellent personnage mais le film n’est pas génial ; cette fois, j’ai eu le sentiment que le personnage était excellent et que le film pourrait être tout aussi bon. ”

s_bukley / Shutterstock.com

4. Hilary Swank

Hilary Swank a pris très au sérieux son rôle d’homme transsexuel dans ‘Boys Don’t Cry’. L’actrice relativement inconnue s’est préparée pour le rôle en s’habillant et en vivant comme un homme pendant des mois. Cela impliquait s’enrouler la poitrine dans des bandages et mettre des chaussettes au fond de son pantalon. Elle a aussi réduit la masse de gras de son corps à 7 % pour accentuer sa structure faciale et a refusé d’être vue par le casting ou l’équipe de tournage sans son costume. Apparemment, ses voisins ne la reconnaissaient pas quand elle rentrait et sortait de chez elle ; ils l’auraient prise pour un homme de sa famille.

“Je me suis promenée en essayant de me faire prendre pour un gars pendant les cinq semaines précédant le tournage,” a-t-elle dit. ” Voir ce qui marchait et ce qui ne marchait pas, et perdre beaucoup de graisse pour que mon visage soit plus maigre. Mes voisins m’ont pris pour mon cousin Billy d’Iowa. ”

Everett Collection / Shutterstock.com

3. Forest Whitaker

Forest Whitaker a utilisé la méthode Stanislavski quand il a incarné le dictateur Ougandais Idi Amin dans ‘Le Dernier Roi d’Écosse’. Il a pris 23 kilos, appris le Swahili et le dialecte d’Afrique de l’Est parlé par Amin. Il a aussi lu des livres sur lui et regardé des flash infos et des documentaires sur lui, et a passé du temps en Ouganda pour rencontrer ses amis, les membres de sa famille, des généraux et des victimes.

” Je suis allé là-bas avec l’objectif de comprendre ce qu’était être Ougandais… Je me suis assis avec le frère d’Idi Amin sous un gros manguier et il m’a raconté comment était Idi et l’habitude qu’il avait de venir en ville pour jouer au foot ou au rugby. Ça m’a aidé à comprendre comment il se comportait et comment il pensait, pour que 24 heures sur 24, même dans mes rêves, je sois totalement consumé par le personnage d’Idi Amin, ” a dit Whitaker au Guardian. ” Ce n’est qu’à la fin du tournage que j’ai décidé d’abandonner le personnage. Alors, la première chose que j’ai faite, c’est de prendre une douche, parce que je me suis dit que je pouvais me débarrasser de lui en me lavant. J’étais seul dans une chambre, et j’ai commencé à crier pour que sa voix sorte de moi, pour retrouver ma voix. ”

Helga Esteb / Shutterstock.com

2. Jared Leto

Pour incarner avec précision une femme transsexuelle dépendante à la drogue dans ‘Dallas Buyers Club’, Jared Jeto a utilisé la méthode Stanislavski. Il a perdu 13 kilos, s’est rasé les sourcils, s’est épilé tout le corps et a porté des vêtements aguicheurs sur le plateau comme en dehors. Il a veillé à rester dans son personnage 24 heures sur 24 et a même rencontré des membres de la communauté transsexuelle pour qu’ils lui donnent des conseils pour rendre sa performance plus crédible.

Matthew McConaughey, sa co-star du film, ne tarissait pas d’éloges au sujet de Leto. “Certaines personnes ont peut-être été dégoûtées par le choix de Jared de rester dans le personnage tout le temps. Eh bien, tant pis pour eux, car c’était bien pour lui et c’était bien pour moi ; ça aurait été facile pour un acteur d’être caricatural dans ce rôle, mais Jared a gardé Rayon enracinée dans ses excentricités. Jared a choisi d’être ‘humain’, et c’était plus facile de jouer avec lui, et plus vrai, ” a-t-il dit. La performance de Leto lui a valu un Oscar, un Golden Globe et un Screen Actors Guild Award de Meilleur Second Rôle.

Jaguar PS / Shutterstock.com

1. Eddie Redmayne

Eddie Redmayne a plongé très profond dans la vie de Stephen Hawking pour incarner son personnage dans ‘Une Merveilleuse Histoire du Temps’. Il a passé six mois à rechercher et regarder des interviews de lui au ralenti. Il a aussi travaillé avec un coach comportemental pour capturer les postures d’Hawking. En plus de ça, Redmayne a consulté des livres médicaux et parlé à des infirmières qui ont travaillé avec Hawking au fil des années pour comprendre comment sa maladie avait évolué. ” Je me suis préparé pendant quatre mois. C’était intense. J’ai visité la clinique de Londres, où ils l’ont traité. J’ai rencontré d’autres malades. Je me suis familiarisé avec les exercices. C’était un privilège, mais c’était très intimidant. J’étais très nerveux. Avec un coach j’ai travaillé à entraîner certains muscles que je n’avais jamais utilisés auparavant, ” a-t-il dit à Page Six.

Tout son dur travail a été récompensé. Jusqu’ici, Redmayne a gagné le Golden Globe Award, le Screen Actors Guild Award, le BAFTA Award du Meilleur Acteur et l’Academy Award du Meilleur Acteur pour sa performance.

Featureflash / Shutterstock.com
Avatar

Mike McAninch

X