7 célèbres rivalités entre acteurs et réalisateurs

THE BIRDS

Parfois, les acteurs et les réalisateurs ne s’entendent pas. C’est parfois parce que l’acteur ou l’actrice en question est vraiment capricieux, ou parce que le réalisateur l’est. Les acteurs et actrices se retrouvent généralement avec une mauvaise réputation. La plupart du temps, nous supposons qu’ils sont égoïstes et capricieux et pensent être le centre d’attention. Mais qu’en est-il lorsque c’est le réalisateur qui est comme ça, ou pire, les deux parties ? Cela peut rapidement devenir un cauchemar. Voici 7 des rivalités les plus célèbres entre acteurs et réalisateurs à Hollywood ; savourez !

7. Michael Bay versus Megan Fox

Michael Bay a transformé Megan Fox en star lorsqu’il l’a intégrée dans le casting des deux premiers Transformers; et puis il a tout détruit en la renvoyant du troisième film de la série. Honnêtement, c’est un peu sa faute après qu’elle l’ait insulté dans une interview avec le magazine Wonderland. « Il est comme Napoléon et il veut créer cette réputation d’homme fou célèbre », a-t-elle dit. « Il veut être comme Hitler sur son plateau, et il l’est. C’est un cauchemar de travailler avec lui, mais lorsque vous sortez du plateau et qu’il n’est plus en mode réalisateur, j’aime vraiment bien sa personnalité, car il est si maladroit, si désespérément maladroit. Il n’a aucune compétence sociale. Et c’est attachant de le regarder ».

Ça a pris deux ans, mais ces deux-là ont fini par faire amende honorable. Bay a donné un rôle à Fox dans le film Ninja Turtles et tout a été pardonné. « C’était l’une des personnes les plus agréables lors du tournage de ce film », raconte-t-elle à EW. « J’ai toujours adoré Michael. Nous avons eu nos différents dans le passé, mais même lorsque je me suis exprimée en public à propos de nos difficultés, j’ai toujours suivi en disant que j’avais une affinité particulière envers lui ».

Photo by Lionel Hahn/Abaca.

Photo by Lionel Hahn/Abaca.

6. Tony Kaye versus Edward Norton

Lorsque le réalisateur Tony Kaye cherchait le rôle principal d’American History X, il ne voulait pas d’Edward Norton. Malheureusement, il n’a pas été capable de trouver quelqu’un d’autre, et est resté coincé avec l’acteur nominé aux Oscars. Les choses se sont aggravées entre eux au moment du montage. Le second montage de Kaye était bien plus court que le premier, et le distributeur du film, New Line, l’a rejeté, affirmant qu’il ne montrait aucune ressemblance au premier montage. Ils ont ensuite demandé à Norton d’aider au montage de la troisième version, à la grande consternation et l’horreur de Kaye.

Kaye était tellement insatisfait du montage final American History X qu’il a essayé de retirer son nom du générique. Lorsqu’il n’a pas réussi, il a tenté d’utiliser un pseudonyme. La guilde des réalisateurs d’Amérique (DGA) a refusé sa demande, donc il a tenté d’utiliser le nom « Humpty Dumpty », ce qui a également été refusé. Kaye a dépensé 100000 dollars de sa poche dans une série d’articles qui dénonçaient les producteurs du film et disait du mal de Norton. Il a depuis été blacklisté à Hollywood.

5. Kevin Smith versus Bruce Willis

Kevin Smith n’a pas aimé travailler avec Bruce Willis. Il a réalisé le film « Top Cops » et a décrit l’expérience comme abrutissante. Selon lui, Willis n’était pas seulement chiant sur le plateau, mais également durant la promotion du film. Il ne serait pas resté assis pour les photos ou ne se serait pas présenté à la soirée de conclusion du film, ce qui est assez révélateur. Smith a saisi l’opportunité de laisser voir à tout le monde à quel point il n’avait pas apprécié travailler avec la star : « Je veux remercier tous ceux qui ont travaillé sur ce film, sauf Bruce Willis, qui est un vrai emmerdeur ».

Willis n’a jamais répondu publiquement aux critiques de Smith. Peut-être a-t-il apprécié emmerder le réalisateur de « Dogma », ou peut-être a-t-il l’habitude de se détacher des disputes de plateau. Mais nous sommes sûrs que nous allons en entendre plus de la part de Smith.

4. Joel Schumacher versus Val Kilmer

Joel Schumacher n’a pas apprécié de travailler avec Val Kilmer sur le tournage de Batman Forever. Selon lui, Kilmer était dur envers la majorité des membres de l’équipe de tournage, au point qu’il a dû intervenir. Cela a mené à une compétition d’agressivité et ils n’ont plus jamais retravaillé ensemble. Immédiatement après l’incident, Schumacher a rapidement critiqué son ex-star. « Val est l’être humain le plus perturbé psychologiquement avec lequel j’ai jamais travaillé. Les outils que j’ai utilisés pour travailler avec lui – des outils de communication, de patience et de compréhension – sont ceux que j’utilise avec mon filleul de 5 ans. Val n’est pas seulement tendu. Je pense qu’il a besoin d’aide », a-t-il dit.

Durant cette dernière année, cependant, Schumacher a changé de ton. Il a eu des choses très agréables à dire au sujet de Kilmer. « Pour moi, Val Kilmer était le meilleur Batman », a-t-il dit. « Je pense que le costume lui allait très bien, et je pense qu’il a amené de la profondeur au rôle. Et je pense que la relation entre Val et Nicole Kidman était très sexy ».

3. Jake Gyllenhaal versus David Fincher

Lorsqu’ils travaillaient sur le film Zodiac, Jake Gyllenhaal et David Fincher ne s’entendaient pas vraiment. Selon l’acteur nominé aux Oscars, le réalisateur était un peu trop dur avec lui. « David sait ce qu’il veut, et il exprime très clairement ce qu’il veut, et il est très, très, très intelligent. Mais parfois nous faisions un tas de prises, et il se retournait, et disait, parce qu’il avait un ordinateur sur place, « Éfface les 10 dernières prises ». « Et en tant qu’acteur c’est vraiment difficile à entendre », a raconté Gyllenhaal au New York Times.

Lorsque Fincher a entendu les commentaires de Gyllenhaal, il a d’abord répondu par une plaisanterie. « Je déteste le sérieux des performances », a-t-il dit. « Habituellement, en atteignant la Prise 17, le sérieux a disparu ». Mais il semblerait que Gyllenhaal n’ait pas été le seul acteur à être fâché avec Fincher. Robert Downey Jr. avait également un rôle dans le film et il était tellement irrité par les longs horaires qu’il a commencé à laisser des bocaux d’urine sur le plateau en signe de protestation.

2. David O. Russell versus tout le monde

David O. Russell semble avoir du mal à s’entendre avec les autres. Lorsqu’il a travaillé sur le film Les Rois du Désert, il s’est battu aux poings avec George Clooney, qui en aurait eu marre qu’il maltraite l’équipe et les figurants. Il a également maltraité Lily Tomlin lorsqu’ils travaillaient sur le film J’adore Huckabees. Après la fin du tournage, une vidéo de Russell attaquant Tomlin sur le plateau a fait surface. Selon un témoin oculaire du tournage de Joy, il se serait également attaqué à Jennifer Lawrence et Harvey Weinstein. Il aurait apparemment viré Weinstein du plateau et se serait fâché avec la star de Hunger Games.

Grâce au Sony Leak, nous avons également appris qu’il n’était pas vraiment facile de travailler avec Russel sur le tournage de American Bluff. Selon certains des emails divulgués, il maltraitait Amy Adams, à tel point que Christian Bale s’est impliqué et lui a signifié d’arrêter. Nous ne sommes pas sûrs que ce soit la dernière fois que nous entendrons parler de Russell.

1. Alfred Hitchcock versus Tippi Hedren

Les débuts à l’écran de Tippi Hedren étaient dans le film ‘Les Oiseaux’ d’Alfred Hitchcock. Bien qu’elle ait aimé l’expérience au début, elle l’a vite fait détestée. Lorsqu’elle tournait la scène dans laquelle son personnage est attaqué dans la maison par un tas d’oiseaux, Hitchcock lui a assuré que les oiseaux seraient mécaniques. Mais durant le tournage, il a demandé aux accessoiristes d’utiliser de vrais mouettes, corbeaux et corneilles, qu’ils ont lancés sur elle. C’était assez dangereux. L’un des oiseaux a entaillé sa joue et a manqué son œil de justesse. Son médecin a ordonné une semaine de repos, mais Hitchcock ne l’a pas permis.

À cette époque, il a également commencé à faire des avances sexuelles à Hedren, qui les a rejetées. Par esprit de revanche, il a ruiné sa carrière. Il a payé pour le restant de son contrat sans lui offrir de travail et a rejeté toutes les offres de rôles provenant d’autres studios.

X