11 célébrités ayant des troubles bipolaires

Les troubles bipolaires – anciennement connus sous le nom de dépression maniaque – sont caractérisés par des changements d’humeur qui incluent la folie et la dépression. Entre un et deux pourcent de la population souffre de ce désordre et, évidemment, les célébrités n’en sont pas exclues. Alors que certaines célébrités sont plutôt franches à propos de leur lutte contre ce désordre psychologique, d’autres n’y font qu’allusion. Nous avons une liste de 11 célébrités qui souffrent de troubles bipolaires, ainsi que des détails à propos de leurs expériences.

11. Mel Gibson

Dans le documentaire ‘Acting Class of 1977’ sorti en 2008, Mel Gibson a admis avoir été diagnostiqué comme souffrant de troubles bipolaires. «J’avais des hauts et des bas. J’ai découvert récemment que je suis bipolaire.» Gibson avait été interviewé en 2002 par un de ses camarades de l’Institut National des Arts Dramatiques pour le documentaire ; cependant, à part ça, il n’a pas dit grand-chose à propos de sa vie avec ce trouble.

s_bukley / Shutterstock.com

10. Sineat O’Connor

Sinead O’Connor a discuté ouvertement de son diagnostic de troubles bipolaires dans le ‘Oprah Show’ en 2007. O’Connor avait reçu ce diagnostic à 37 ans après avoir tenté de se suicider à son 33ème anniversaire.

Dariusz Majgier / Shutterstock.com

9. Catherine Zeta Jones

En 2011, Catherine Zeta Jones a admis publiquement suivre un traitement pour un désordre bipolaire de niveau 2. Selon Jones, même si elle combat cette maladie depuis des années, le diagnostic du cancer de la gorge de son mari a été un élément déclencheur. «Quand vous recevez un coup pareil (la maladie de Michael Douglas), il est évident que votre équilibre en est ébranlé – moins de sommeil, du stress et du souci. C’est un élément déclencheur classique,» a dit Jones.

Everett Collection / Shutterstock.com

8. Ben Stiller

Ben Stiller aurait admis souffrir de troubles bipolaires. Apparemment, il s’énervait souvent sur le plateau de ‘Zoolander’ et mettait ses pertes de contrôle sur le compte de sa maladie. «Je n’ai pas été un gars facile à supporter. Je pense que ça s’appelle de la dépression bipolaire maniaque. J’ai beaucoup de cas dans ma famille. Je ne suis pas fier de m’énerver. Parfois, on foire,» a dit Stiller.

Helga Esteb / Shutterstock.com

7. Richard Dreyfuss

Rishard Dreyfuss lutte contre des désordres bipolaires depuis l’enfance. Selon Dreyfuss, il a passé de nombreuses années en dents de scie, atteignant des hauteurs extrêmes et des profondeurs dévastatrices, et il n’a pas pu trouver la stabilité avant de recevoir des conseils et de trouver le bon traitement.

s_bukley / Shutterstock.com

6. Ashley Judd

Pendant des années, Ashley Judd a affirmé souffrir de dépression ; pourtant, ce n’est que récemment qu’elle a confirmé qu’elle souffre en réalité de troubles bipolaires. Bien que cela ait perturbé beaucoup d’aspects de sa vie, Judd a quand même réussi sa carrière d’actrice, et tente d’accomplir la même chose en politique.

s_bukley / Shutterstock.com

5. Linda Hamilton

Linda Hamilton a lutté contre des troubles bipolaires pendant la majeure partie de sa vie, mais ce n’est que pendant les années 90 qu’elle a été diagnostiquée. Hamilton a trouvé le bon dosage de médicaments, et a aussi arrêté l’alcool et la drogue ; elle est depuis stable. Ses souvenirs de la maladie sont cependant toujours nets. «Les bas étaient absolument horribles. C’était comme tomber dans une bouche d’égout et ne pas pouvoir lever la plaque pour en sortir,» a dit Hamilton.

s_bukley / Shutterstock.com

4. Carrie Fisher

Carrie Fisher a parlé ouvertement de son combat contre la drogue, l’alcool et les troubles bipolaires et, à ce jour, elle admet qu’elle lutte toujours pour les gérer. Fisher se souvient de la beauté de la folie très en détail. «La folie est fun au début, ne pas dormir pendant des jours, rester en compagnie de votre esprit, qui est devenu un superbe ordinateur, avec 24 chaînes de télévisions qui ne parlent que de vous,» a-t-elle dit. «Ca devient horrible après quelques temps».

Helga Esteb / Shutterstock.com

3. Russel Brand

Russel Brand a été diagnostiqué avec une déficience de l’attention et un désordre hyperactif et bipolaire, et est assez franc à propos de sa lutte contre la dépression, la boulimie, l’auto-mutilation, et les addictions à la drogue et au sexe. «Je sais que j’ai une humeur dramatiquement changeante, et je sais que parfois je me sens vraiment déprimé, mais je pense que c’est juste la vie,» a dit Brand.

DFree / Shutterstock.com

2. Pete Wentz

Pete Wentz prend un traitement pour des troubles bipolaires depuis ses 18 ans. En 2005, Wentz a tenté de se suicider en prenant une quantité excessive d’Ativan. Il a fini à l’hôpital pendant une semaine. «Je m’isolais de plus en plus, et plus je m’isolais, plus je me sentais isolé. Je ne dormais pas. Je voulais juste que ma tête s’éteigne, comme si je voulais juste arrêter complètement de penser à qui que ce soit», a dit Wentz à Rolling Stone Magazine.

Helga Esteb / Shutterstock.com

1. Demi Lovato

Demi Lovato est une des rares célébrités à avoir été claire à propos de son combat contre les troubles bipolaires ; cependant, ce n’est que quand elle a été en désintoxication pour ses problèmes avec l’anorexie, la boulimie, l’auto-mutilation et la dépendance à la drogue qu’elle a été diagnostiquée. «Quand je regarde en arrière, cela prend tout son sens. Parfois j’étais si folle, j’écrivais sept chansons en une nuit et je restais debout jusqu’à 5h30 du matin», a dit Lovato à People.

Helga Esteb / Shutterstock.com
Avatar

Mike McAninch

X